Lillian Moore

Notule colligée par

Discipline: danse, histoire

Lillian Moore (source: Goucher College)Danseuse, enseignante et historienne de la danse, Lillian Moore a consacré l’histoire de la danse aux États-Unis en tant que champ d’étude à part entière, à une époque où cet art était encore considéré comme trop éphémère et trivial pour faire l’objet de recherches historiques sérieuses. Par ses investigations approfondies et le développement d’une méthodologie et de standards, elle a structuré l’écriture et les recherches concernant l’histoire de la danse, contribuant ainsi à en faire un domaine viable et respectable.

Née en septembre 1911 à Chase City en Virgine, Lillian Moore est partie très jeune à New York pour étudier d’abord le ballet avec George Balanchine, chorégraphe et créateur de l’école de l’American Ballet, puis la danse moderne avec Charles Weidman, chorégraphe et initiateur du mouvement chorégraphique moderne aux États-Unis.

À 16 ans, elle débute en tant que danseuse au Metropolitan Opera Ballet – une compagnie de danse attachée au Metropolitan Opera de New York. C’est durant cette même période, en 1929, qu’elle publie ses premiers écrits sur l’histoire de la danse, avec un essai sur Fanny Elssler, une danseuse autrichienne. Durant et après la seconde guerre mondiale, elle voyage en tant que danseuse soliste pour les services de l’United Service Organizations (USO), pour apporter loisirs et soutien moral aux membres de l’armée américaine. Elle donne des concerts solo incluant aussi bien ses propres chorégraphies que des œuvres chorégraphiques historiques.

En 1954, Lillian Moore met un terme à sa carrière de danseuse et commence alors à enseigner et à intensifier ses recherches sur l’histoire de la danse aux États-Unis. Elle publie des livres, mais également de nombreux articles de recherche ou plus populaires, ainsi que des reportages dans les revues The Dancing Time, Dance Magazine, The New York Herald Tribune, Dance index, ou encore dans l’importante publication Dance Perspectives. Ses intérêts sont vastes, portés sur l’histoire de la danse aux États-Unis et en Europe aux 18ème et 19ème siècles, mais s’orientent parfois sur des champs plus spécifiques tels que les premiers temps de l’American Ballet, le Ballet romantique en Europe, ou le Royal Danish Ballet. Tout en fournissant ses textes aux étudiants, elle s’attache à identifier les périodes de recherches, de personnalités, d’institutions et d’œuvres auxquelles les futurs historiens pourraient s’intéresser.

Chercheuse dévouée, elle passe quasiment chaque jour dans les archives dédiées à la danse de la Bibliothèque publique de New York (NYPL), tant et si bien qu’elle devient brièvement directrice intérimaire de la collection de danse de cette institution.

Elle écrira jusqu’à sa mort à l’âge de 55 ans, en 1967. Sa propre collection de recherche est conservée à la NYPL’s Jerome Robbins Dance Division. Incluant ses notes personnelles, ses recherches, des documents légaux, des photographies, ainsi que des correspondances avec des bibliothécaires, étudiants et descendants de danseurs, ses archives témoignent de ses efforts constants pour documenter l’histoire de la danse, la faire comprendre et apprécier.

Domaine public

Livre de Lillian MooreLes textes de Lillian Moore appartiendront au domaine public canadien dès le 1er janvier 2018. Parmi ses ouvrages, citons :

  • Artists of the dance. New York: Thomas Y. Crowell Co., 1938.
  • Russian Ballet Master: The Memoirs of Marius Petipa. Edited by Lillian Moore. Translated by Helen Whittaker. New York: Macmillan, 1958.
  • The Duport Mystery. Brooklyn: Dance Perspectives, Inc. 1960.
  • Bournonville and Ballet Technique: Studies and Comments on August Bournonville’s Études Chorégraphiques, by Erik Bruhn and Lillian Moore. London: A. & C. Black, 1961.
  • Prints on Pushcarts: The Dance Lithographs of Currier and Ives. Brooklyn: Dance Perspectives, Inc., 1962.
  • Images of the dance; historical treasures of the Dance Collection, 1581–1861. New York: New York Public Library, 1965.
  • Echoes of American Ballet: A Collection of Seventeen Articles written and selected by Lillian Moore; ed., and with an introd., by Ivor Guest. Brooklyn: Dance Horizons, 1976.

Références

Illustration: Lillian Moore interprétant Oriental Dance. Photographe: inconnu. Source: Goucher College’s Special Collections (via dance studio life). Reproduction autorisée.

Laisser un commentaire