Jean Hans Arp

Jean Hans Arp [par Dominique Desjardins]

Discipline : Arts visuels.

Jean H. Arp, peintre, sculpteur et poète, né le 16 septembre 1886 à Strasbourg, et décédé le 6 juin 1966 à Bâle, en Suisse.

Cofondateur du mouvement dada à Zurich en 1916, il fut ensuite proche du surréalisme, en devenant membre fondateur du groupe Abstraction-Création, un collectif d’artistes formé à Paris en 1931. Principalement reconnu comme sculpteur, il a également touché à la peinture, à la gravure, au collage et à la poésie.

Naturalisé français en 1926, il vivra la majeure partie de sa vie en France, où il réalisa de nombreuses œuvres plastiques, en étroite collaboration avec sa femme, Sophie Taeuber.

Arp est à l’origine d’un vocabulaire de signes aux allusions figuratives et ironiques. Devenu un artiste internationalement reconnu dans les années 50, il reçoit en 1954 il reçoit le Grand Prix International de Sculpture à la Biennale de Venise, est fait Chevalier de la Légion d’honneur en 1960, et reçoit le Grand Prix National des Arts en 1963.

Aujourd’hui, son oeuvre, imaginative, complexe et poétique, est considérée comme un des piliers du modernisme, à l’origine de tendances déterminantes telles le minimalisme, l’abstraction et le néo-dadaïsme.

Textes publiés en allemand

  • Der Vogel Selbdritt, Berlin Otto von Holten, 1920.
  • Die Wolkenpumpe, Hanovre, Paul Steegemann, 1920.
  • Der Pyramidenrock, Erlenbach, Zurich Eugen Rentsch, 1924.
  • Weisst du Schwarzt du, Zurich, Pra, 1930.
  • Konfiguration, Paris, Poésie & Co., 1930.
  • Muscheln und Schirme, Meudon-Val-Fleury, chez l’auteur, 1939.
  • 1924 1925 1926/1943, Bern-Bümplitz, Benteli, 1944.
  • Auch Das ist Nur Eine Wolke, Basel, Vineta, 1951, réédition Bâle, Neske, 1960.
  • Wegweiser-Jalons, Meudon-Val-Fleuri, chez l’auteur, 1951, édition bilingue allemand, français.
  • Die Engelsschrift, Tübingen, chez l’auteur, 1952.
  • Wortträume und Schwarze Sterne, Wiesbaden, Limes, 1953.
  • Behaarte Herzen,1923-1926, Könige vor der Sintflut, 1952-1953, Francfort-sur-le-Main, Meta, 1953.
  • Auf Einem Bein, Wiesbaden, Limes, 1955.
  • Unsern Täglichen Traum, Zurich, Arche, 1955.
  • Worte mit und ohne Anker, Wiesbaden, Limes, 1953.
  • Mondsand, Pfullingen, Neske, 1960.
  • Zweiklang, Zurich, Arche, 1960.
  • Sinnende Flammen, Zurich, Arche, 1961.
  • Logbuch des Traumkapitäns, Zurich, Arche, 1965.
  • Gesammelte Gedichte I, P. Schifferli éd., Zürich, Arche/Wiesbaden, Limes, 1963.
  • Gesammelte Gedichte II, P. Schifferli éd., Zürich, Arche/Wiesbaden, Limes, 1974.
  • Gesammelte Gedichte III, A. Bleikasten éd., Zürich, Arche/Munich, Limes, 1984.

Textes publiés en français

  • Des taches dans le vide, Paris, Librairie Tschann, 1937.
  • Sciure de gammes, Paris, Parisot, 1938, 1981.
  • Poèmes sans prénoms, Grasse, à compte d’auteur, 1941.
  • Rire de coquille, Amsterdam, Vordemberge-Guildewart, 1944.
  • Le Blanc aux pieds de nègre, Paris, Fontaine, 1945.
  • Le Siège de l’air, Paris, Vrille, 1946.
  • Le Voilier dans la forêt, Paris, Louis Broder, 1957.
  • Vers le blanc infini, Lausanne/Paris, La Rose des vents, 1960.
  • Le Soleil recerclé, Paris Louis Broder, 1966.
  • Jours effeuillés, Paris, Gallimard, 1966.

Wikipédia

Photo : PD-OUD. Anonymous. Hans Arp. 1925 (?). Photo. From De Stijl, vol. 7, nr. 73/74 (January 1926).

Laisser un commentaire