R.T.M. Scott

Reginal Thomas Maitland Scott [par Danielle Noiseux]

Discipline : Littérature.

Reginald Thomas Maitland Scott, écrivain (1882-1966)

par Danielle Noiseux

Reginald Thomas Maitland Scott naît le 14 août 1882 à Woodstock en Ontario. Il est connu comme auteur de romans policiers et d’espionnage sous le nom de R. T. M. Scott. À ne pas confondre avec son fils, qui porte le même prénom que lui, et que l’on surnommera Robert afin de le distinguer du père.

Scott senior étudie au Collège militaire royal de Kingston et devient ingénieur dans la marine. Il travaille alors dans différents pays dont l’Inde, la Malaisie et l’île de Ceylan. Il fait partie du Corps expéditionnaire canadien durant la Première Guerre mondiale. Blessé en Belgique, il est rapatrié et termine la guerre dans un emploi administratif.

Il s’installe à New York après la guerre et se tourne vers l’écriture. Il publie un premier roman en 1923, Secret Service Smith, où il introduit le personnage d’Aurelius Smith, sorte d’agent secret qui opère dans l’Inde de l’époque coloniale. Aurelius Smith sera le personnage le plus connu de R. T. M Scott et il apparait dans plusieurs de ses romans et nouvelles. Dans le deuxième roman publié en 1925, The Black Magician, Smith devient un criminologiste installé à New York qui reçoit ses clients dans son appartement, comme Sherlock Holmes que, semble-t-il, Scott vénère. La série remporte un succès populaire durant les années 1920. Elle se transforme en feuilleton radiophonique durant la décennie suivante dont R. T. M. Scott rédige les scripts. On crédite aussi Scott des deux premières nouvelles parues en 1933 dans un nouveau magazine The Spider. Dans ces nouvelles, Scott introduit un nouveau personnage, Richard Wentworth, derrière lequel se cache Spider, le vengeur masqué. Scott s’intéresse aussi aux sciences occultes (il devient directeur de l’American Psychical Institute) et publie quelques articles sur le sujet.

Son fils, né à Ceylan en 1909, travaille aussi dans le milieu de l’édition et aurait collaboré avec son père à l’écriture des deux premières nouvelles parues dans The Spider. Les auteurs du Dictionnaire des littératures policières créditent même uniquement le fils pour l’invention du nouveau justicier Spider. Scott junior s’engage dans l’Armée royale canadienne lors de la Deuxième Guerre mondiale. Il est tué dans un accident en Allemagne au mois d’août 1945. Quant à R. T M. Scott senior, il continue à écrire, mais ne connaît pas le même succès que dans les années 20. Il décède à New York le 5 février 1966.

Œuvres de R. T. M. Scott

Romans

Série Aurelius Smith

  • Secret Service Smith (1923)
  • The Black Magician (1925)

Publié en français sous le titre Le Magicien noir, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 145, 1933

  • Ann’s Crime ou Smith of the Secret Service (1926)

Publié en français sous le titre Le Crime d’Ann, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 41, 1929

  • Aurelius Smith – Detective (1927)
  • The Mad Monk (1931)
  • Murder Stalks the Mayor (1935)
  • The Agony Column Murders (1946)
  • The Nameless Ones (1947)

Série Spider en collaboration avec son fils

  • The Spider Strikes (1933)
  • The Wheel of Death (1933)

Nouvelles

Nouvelles de la série Aurelius Smith

  • Such Bluff as Dreams are Made Of (1920)
  • Into the East (1920)
  • The Trap (1922)
  • Through the Ether (1922)
  • The Killer (1923)
  • The Emerald Coffin (1923)
  • Hanuman, the Monkey God (1924)
  • Underground (1924)
  • The Crushed Pearl (1926)
  • Peter’s Tower (1927)
  • The Sealed Flask (1927)
  • 3 Collar Buttons (1927)
  • His Last Shot (1928)
  • Senga of the Club Hibou (1929)

Autres nouvelles

  • Nimba, the Cave Girl (1923)
  • Bombay Duck (1929)
  • Women Loathed Her (1932)
  • Levitation in Full Light (1939)

Articles sur les phénomènes paranormaux

  • Is Roosevelt Psychic? (1938)
  • Unseen Forces Slaughter Mankind (1938)
  • Psychic Terms You Ought to Know (1939)

Sources :

The encyclopedia of science-fiction (en ligne) : http://www.sf-encyclopedia.com/entry/scott_r_t_m

Dictionnaire des littératures policières / sous la direction de Claude Mesplède. Joseph K. éditeur, 2007, volume 2, page 814.

Wikipedia :

Illustration : François Charbonnier [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)]

Laisser un commentaire